La flexibilité cognitive

Flexibilité cognitive, flexibilité pour conduire le changement

La flexibilité cognitive fait son entrée au top 10 des qualités les plus importantes pour diriger en 2020

Comment définir la flexibilité cognitive ?

La flexibilité cognitive désigne la capacité de passer d’une tâche cognitive à une autre, ou bien d’un comportement à un autre en fonction des exigences. C’est aussi la capacité de réfléchir à plusieurs possibilités à un moment donné, pour résoudre les problèmes.

Il est clair qu’il s’agit d’un défi de ce début de XXIème siècle. En effet, la simultanéité du traitement des informations ou de rapidité d’exécution des tâches est devenue une qualité au travail.

La génération des Millénials a sans nul doute une capacité importante de flexibilité cognitive étant entrainés dès leur enfance. En même temps, cette qualité peut également se développer tout au long de sa vie, dans la limite de ses capacités intellectuelles innées.

Quels sont les principaux avantages d’avoir autant de flexibilité ?

  • Transformer les échecs en réussite afin de rester dans une dynamique constructive
  • Développer son agilité intellectuelle pour réaliser plusieurs tâches en même temps

Autrement dit, être flexible dans ces raisonnements permet d’augmenter son efficacité au travail.

Conseils d’expert sur la flexibilité cognitive : 

Le cerveau fonctionne en réalité comme un ordinateur. Il ne traite qu’une tâche à la fois. Autrement dit, la flexibilité cognitive nous éloigne de notre vrai soi, puisque nous ne respectons pas le mode de fonctionnement normal du cerveau. La principale conséquence d’un abus est la fatigue intellectuelle, qui va nous ralentir ultérieurement dans l’exécution d’autres tâches. Il est donc prudent de s’observer avant de se trouver en situation de rupture. Enfin, comme tout est une question d’entrainement, tout le monde peut progresser. Par exemple, dans les Ehpads, l’introduction de jeux video permet aux personnes âgées de développer leur dynamique intellectuelle, ou leur mémoire.

Pour développer votre flexibilité cognitive, nous vous proposons la formation suivante :

En effet, dans cette certification, les candidats sont entrainés à s’intéresser plus profondément aux autres. Par exemple, comment s’adapter à la personnalité de  l’autre pour le motiver ?

C’est en prenant l’habitude de sortir de sa zone de confort, qu’il est possible de développer sa flexibilité. Il est clair que ceux qui restent dans leurs habitudes prennent le risque de rigidifier leur schémas de pensées et leur processus de réflexion mentale.

Pour ceci, les candidats sont souvent sollicités à faire plusieurs choses en même temps, pour s’adapter plus facilement aux exigences accrues du monde du travail.

Conduire le changement, c’est faire preuve de flexibilité. En effet, la définition même du changement est de passer d’un état, à un autre état.  La flexibilité cognitive est donc la qualité essentielle pour réussir ce changement de situation ou d’état. C’est la raison pour laquelle, les dirigeants ont plus que jamais besoin d’une telle qualité. Elle leur permet d’adapter leur organisation aux besoins changeant de leur entreprise.

C’est la nature même de cette certification, d’aller explorer différentes situations, personnalités, schémas de pensées, formes d’intelligence. Ainsi, il devient possible d’adapter sa posture et ses expressions aux besoins des autres. Si changement équivaut à stress pour beaucoup de gens, alors conduire un changement dans une organisation, commence par s’adapter soi-même aux situations de chacun. C’est la seule clé possible, pour obtenir rapidement adhésion et participation volontaire de la majorité des gens concernés.