Comment faire un feedback constructif ?

Homme engagé

Dans le cadre d’une étude menée auprès d’employés du monde entier, 85% ont déclaré qu’obtenir une reconnaissance sincère de la part de leur supérieur est très important pour les inciter à donner le meilleur d’eux-mêmes.

Dit autrement, l’engagement des autres repose en grande partie sur notre capacité à les complimenter.

Faire un compliment ou donner un feedback positif n’est pas toujours aisé. En général, nous viennent spontanément à l’esprit ce que la personne fait de mal. Pourtant, il est prouvé que les personnes qui reçoivent souvent des retours positifs, resterons plus longtemps dans leur entreprise.

Un feedback positif porte sur 3 aspects :

  • Ce que l’on possède, par exemple une tenue ou un objet qui démontre notre statut (voiture, smartphone, etc.) ;
  • Ce que l’on fait, c’est-à-dire nos savoir-faire ou compétences techniques ;
  • Ce que l’on est, donc notre savoir-être, nos qualités.

Sur lequel de ces aspects êtes-vous le.la plus touché.e quand on vous fait un compliment ?

Il y a de fortes chances que ce soit sur ce que vous êtes. Comme par exemple, l’ouverture d’esprit, la flexibilité, l’écoute, etc.

Mais comment savoir si le compliment est sincère ? Appuyons-nous sur une preuve tangible, comme par exemple une action que la personne a faite :

“J’apprécie ta flexibilité et ta générosité, la preuve, c’est que tu es resté plus tard hier soir pour m’aider sur ce projet urgent.”

Faire un feedback pour rectifier un comportement

Il arrive aussi que nous souhaitions faire un feedback suite à une erreur ou à un comportement négatif. Comment faire pour ne pas blesser la personne mais plutôt la motiver à changer d’attitude ?

En effet, faire remarquer une erreur ou un défaut directement n’est pas la meilleure façon de motiver une personne. Alors faisons-le de manière indirect.

  1. En commençant pas un compliment sincère (!), nous créons les conditions pour que la personne se sente reconnue sur ce qu’elle fait de bien.
  2. Puis, nous pouvons reconnaître nos propres erreurs. Nous ne sommes pas infaillibles !
  3. Enfin, nous pouvons demander à la personne comment elle pense pouvoir s’améliorer.

Cette façon de faire permet à la personne d’être actrice de sa propre amélioration, plutôt que de se sentir punie d’avoir échoué.

Pour ancrer le comportement positif dans la durée, nous pouvons par la suite l’encourager et la complimenter sur ses progrès et ainsi renforcer son sentiment de réussite.

Un approvisionnement continu en compliments bien fondés et en reconnaissance sincère est le carburant dont nous avons tous besoin pour bien fonctionner.

Alors pour motiver les autres, soyons généreux en compliments !

Participez à un webinaire gratuit sur l’engagement des employés

Les prochains webinaires

 

Photo by bruce mars on Unsplash