Pour réaliser vos ambitions, faites des percées

parler devant un public

Cette publication fait suite à l’article “Comment agir pour percer dans la vie ?”.

Pour Jia Jiang, responsable marketing d’un grand groupe américain, proposer ses idées ou parler devant un groupe était un véritable supplice. Un jour, il en a eu assez de sa timidité. Et ce jour-là, il a pris conscience que c’était la peur du rejet qui le paralysait.

Pour lui, affronter cette peur c’était se lancer un défi de taille : faire une “Thérapie du rejet”, c’est-à-dire susciter des rejets pendant 100 jours. Il a filmé et publié chacune de ses situations de rejet sur sa chaine Youtube : demander 100$ à un étranger, jouer au foot dans le jardin de quelqu’un, faire un discours à l’improviste dans la rue, accueillir les clients dans un Starbucks, etc. A sa grande surprise, le rejet qu’il redoutait est rarement arrivé. La plupart du temps, les gens répondaient à ses propositions saugrenues un “oui, pourquoi pas ?”.

Résultat : il a largement surmonté sa peur du rejet. Il a fait l’expérience que ce rejet était uniquement dans sa tête. Aujourd’hui il donne des conférences dans le monde entier, il est l’auteur d’un bestseller et a fait une des conférences TED les plus vues.

Qu’a fait Jia Jiang ? Il a identifié un de ses propres freins. Et il a décidé de le dépasser. Pour cela, il a compris que la seule façon d’y arriver, c’est de sortir de sa zone de confort, c’est-à-dire aller au-delà de ses habitudes et des situations dans lesquelles ils se sent compétents.

Le chemin qu’il a choisi peut paraître extrême. En tout cas, les résultats ont été à la hauteur de son audace. Il a fait ce qu’on appelle une véritable percée. Non seulement sa timidité a disparu, mais en plus il a transformé son frein en une force, un métier pour lequel il est aujourd’hui reconnu dans le monde entier.

Nous sommes tous capables de faire des progrès fulgurants et d’élargir notre zone de confort. Nous sommes tous capables de faire des percées.

Pour nous y aider :

  • Prenons conscience de ce qui nous freine : la peur du rejet ? de la réussite ? de montrer qui on est ?
  • Fixons-nous des défis et engageons-nous auprès d’un témoin à les relever (responsabilisons-nous !) : par exemple, animer une réunion, réunir des collègues, lancer un nouveau projet, etc.
  • Passons à l’action : nous pouvons démarrer par une réunion sans enjeu, puis progressivement prendre la parole dans des groupes de plus en plus grands, ou encore oser demander à son manager le financement d’une formation.
  • Observons les résultats : avons-nous atteints les objectifs ? Sont-ils toujours d’actualité ? Comment pourrions-nous sortir encore plus de notre zone de confort ?

Pour se donner du courage, Dale Carnegie a écrit :

  1. Agissez comme si vous étiez vraiment sûr de vous. Cela rend plus audacieux, comme si une partie de vous était mise au défi de faire preuve d’assurance.
  2. Pensez à ceux qui ont connu de grandes déceptions, de grands obstacles et les ont surmontés. Ce que les autres ont fait, vous pouvez le faire aussi.

Faisons des percées et nous accomplirons l’impossible !